Les seuils de procédure et de publicité

seuils marchés publicsUn appel d’offres commence dès la publication de l’Avis d’Appel Public à la Concurrence (AAPC) qui permet aux entreprises de connaître les besoins de l’acheteur public.
Dès lors, n’importe quelle entreprise peut candidater à l’appel d’offres en envoyant sa candidature, dans le cas d’un appel d’offres ouvert.

Le Décret relatif aux Marchés Publics a mis en place un système de seuils de publicité afin d’égaliser les appels d’offres et de faciliter les entreprises dans leur recherche de marchés publics.

C’est le montant du marché qui définit s’il suivra une procédure adaptée ou une procédure formalisée. C’est également selon ces procédures que la publicité doit être appliquée.

Les marchés en dessous de 25 000 € HT peuvent être passés sans obligation de publicité ou de mise en concurrence. Le pouvoir adjudicateur est seulement tenu de veiller à gérer de manière rationnelle l’argent public engagé.

Procédure adaptée (MAPA)

En cas de Marché à procédure adaptée, l’acheteur peut choisir son support publicitaire, en respectant les tranches de prix qui le concernent, ainsi que les trois principes fondamentaux des marchés publics : liberté d’accès, transparence, égalité des chances.

Fournitures et services < 144 000€ pour l’État et ses établissements publics
 < 221 000€ pour les collectivités et les établissements publics de santé
< 443 000€ pour un acheteur public qui exerce une activité d’opérateur de réseaux (production, transport ou distribution d’électricité, gaz, eau,…)
Travaux < 5 548 000€

(Montants HT, valables pour la période 2018-2019)

Procédure formalisée – Seuils européens

La procédure formalisée concerne les marchés dont le montant total est supérieur aux seuils de procédure adaptée.
Dans le cas d’une procédure formalisée, l’acheteur peut choisir entre :
• Un appel d’offres ouvert : n’importe quelle entreprise peut candidater ;
• Un appel d’offres restreint : seules peuvent candidater les entreprises ayant été préalablement sélectionnées.

Fournitures et services ≥ 144 000€ pour l’État et ses établissements publics
 ≥ 221 000€ pour les collectivités et les établissements publics de santé
≥ 443 000€ pour un acheteur public qui exerce une activité d’opérateur de réseaux (production, transport ou distribution d’électricité, gaz, eau,…)
Travaux ≥ 5 548 000€

(Montants HT, valables pour la période 2018-2019)

Les seuils de publicité

Comme nous l’avons vu, pour un marché inférieur à 25 000€, l’acheteur n’est pas obligé de faire de la publicité.

Passé ce seuil, il est contraint d’en mettre une en place en respectant les seuils fixés dans le Décret des Marchés Publics du 25 mars 2016.

Ainsi, jusqu’à 90 000€, la publicité est obligatoire mais l’acheteur peut choisir le support qu’il préfère.

De 90 000€ à 5 225 000€, la publicité doit obligatoirement être visible sur le profil de l’acheteur mais aussi sur le BOAMP (Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics) ou sur un JAL (Journal d’Annonces Légales).
Le « profil acheteur » est la plateforme de dématérialisation dont le lien est transmis dans l’annonce de l’acheteur.

Au-delà de ce seuil, la publicité doit également apparaître dans le JOUE (Journal Officiel de l’Union Européenne).

Publicité non obligatoire Publicité libre Publicité au BOAMP ou dans un JAL Publicité au BOAMP et au JOUE
Marchés de fournitures et services < 25 000€ De 25 000€ à 89 999.99€ De 90 000€ au seuil des MAPA > seuil des MAPA
Marchés de travaux De 90 000€ à 5 224 999.99€ > 5 225  000€
Services
sociaux et
spécifiques
< 25 000€ De 25 000€ à 749 999.99€ >750 000€
seuils marchés publics 2018-2019